• Anim'Essence

#Poils: Pourquoi mon animal mue au printemps et à l'automne.



Il n'est pas rare, au détour d'une écurie, d'entendre les cavaliers dirent "il fait froid depuis quelques nuits, mon cheval fait du poil!".

Le poil pousse en fonction des températures, vrai ou faux?

Réponse: Pas tout à fait vrai, pas tout à fait faux!


Les chiens, les chats et les chevaux vont perdre l'intégralité de leur pelage en automne et au printemps pour s'adapter à la saison qui arrive. C'est ce qu'on appelle la mue saisonnière.

Elle s'active en fonction de différents facteurs:

- le photopériodisme

- les facteurs hormonaux

- les facteurs alimentaires

Les 2 derniers dépendent de l'animal. Le 1er est ce qui déclenche tout.


Ici, je parlerai du plus important: le photopériodisme.


D'après Wikipédia, "le photopériodisme est le rapport entre la durée du jour et de la nuit. Ce paramètre est un facteur écologique qui joue un rôle prépondérant sur les végétaux et les animaux".


La peau est dotée de capteurs qui réagissent aux changements de durée de la lumière du jour. Ceux-ci envoient un signal au cerveau de l'animal afin de liberer tout un tas d'hormones responsable de la pousse des poils (hormones thyroidiennes et hypophysaires) ou de leur chute (hormones sexuelles, corticosurrénaliennes et stéroidiennes).

C'est pourquoi un chat et un chien restant à la maison ou un cheval au box ne fera pas beaucoup de poils et ceux-ci tomberont tout au long de l'année car ils seront exposés à la lumière artificielle et à des températures stables. Il en va de même avec les chevaux portant des couvertures, la peau voyant très peu la lumière du jour dans une journée et étant maintenue au chaud, les poils ne se développent pas.


Vouc comprendrez donc mieux pourquoi ils commencent à perdre leurs poils au printemps et à l'automne puisque les jours augmentent ou régressent à ces périodes précises. Biensûr, les températures auront un impact mais ce n'est pas le 1er déclencheur.


Toutes ces libérations d'hormones sont très éprouvantes pour l'organisme de l'animal car très énergivores. Je vous laisse découvrir les conséquences de la mue saisonnière sur le système immunitaire de l'animal dans un autre post dédié https://manage.wix.com/dashboard/cb3e7074-a9b3-4975-bfb4-4b18179df951/blog/61ee6f607e91b6001640a8e9/edit

4 vues0 commentaire