• Anim'Essence

#Pathologies respiratoires chez nos animaux

Dernière mise à jour : 25 janv.

les prévenir et les accompagner grâce à la naturopathie

cheval qui tousse
chien avec un masque

Par pathologies respiratoires, je parle de toux (sèche ou grasse), d'écoulement nasal (clair ou épais), de gourme, de bronchite, d'emphysème, d'asthme, de rhinite (...)

Mon travail ne consiste pas à faire disparaitre les symptômes et la maladie ou à faire un diagnostic (je laisse ce travail aux vétérinaires, il ont fait les études pour!) mais plutôt de trouver la cause de la pathologie et de travailler dessus afin de la moderer, l'accompagner, grâce à une bonne hygiene de vie pour ameliorer le bien-être de l'animal. C'est donner la possibilité à son organisme de s'auto-guérir. Biensûr, je travaille aussi, en amont, afin de prévenir ces affections.


L'hygiène de vie de notre animal est précurseur de la maladie. Par là, j'entend une mauvaise alimentation, des efforts physiques insuffisants, un manque de sortie soit d'oxygénation.

Ce qu'ils mangent, boivent, respirent, produisent des déchets qui vont circuler dans les liquides organiques du corps: le sang, la lymphe, les liquides interstitiels et intracellulaires et venir encraser les organes émonctoires (portes de sortie). Rajoutons à ça, tous les déchets provenant du milieu extérieur (pollution, pollen, pesticides, métaux lourds..) L'organisme est vite surchargé en toxines de toute sorte!


En naturopathie, cette surcharge est ce qu'on appelle le terrain de la pathologie. En médecine traditionnelle chinoise, on peut le comparer au syndrome. Les mots importent peu, c'est le point de départ d'une maladie.


Les affections respiratoires peuvent se classer en 2 catégories:


- les pathologies à cristaux provenant d'une surcharge de déchets acides liée à la dégradation des protéines et entrainant une inflammation au niveau de l'organisme. On parle d'acidose. L'organe émonctoire encrassé sera le rein.

Dans les pathologies, on retrouve:

=> les rhinites

=> les trachéites

=> les toux sèches

=> les écoulements clairs

=> (...)


- les pathologies à colles (à mucus) provenant des déchets de la dégradation des glucides et lipides (bien souvent trop riches dans l'alimentation du chien, du chat et du cheval). On parle dans ce cas de mucose et les organes émonctoires encrassés seront le foie et les intestins.

Dans les pathologies, on retrouve:

=> bronchite

=> emphysème

=> asthme

=> toux grasse

=> écoulements épais

=> gourme

=> (...)

Evidemment, tous nos poilus ne déclarent pas une maladie respiratoire. Selon sa force vitale, ses carences, les agents pathogènes exterieurs, le taux d'encrassement des organes émonctoires, les microbiotes, son taux de stress, l'animal développera ou non, une de ces pathologies.


En naturopathie, dans ce type d'affection, je travaillerai donc sur:

- l'alimentation

- l'immunité

- le drainage et le soutien des émonctoires

- l'exercice physique

- la gestion du stress


 

L'alimentation

On priviligie une alimentation en adéquation avec le régime alimentaire de l'animal. Un bilan nutritionnel est vivement recommandé.


- Un apport riche en protéines animales de qualité pour le chien et le chat en ne dépassant pas les 10% de céréales (glucides) et en faisant en sorte d'apporter tous les macro et micronutriments dont leur organisme a besoin pour rester en bonne santé.


- Dans une alimentation croquette, on les réhydrate. L'eau consommé par votre animal pendant ou après le repas ne sera pas disponible pour son organisme mais juste pour faire gonfler la croquettes dans l'estomac. Un manque d'hydratation se répercutera sur les reins. On peut aussi rajouter des courgettes cuites pour l'apport de fibres pour les intestins.


- Pour les chevaux, on priviligie le foin à volonté et l'herbe plutôt que les compléments de fourrage, riches en glucides et protéines végétales. Donner des compléments oui mais de manière raisonnée. La quantité de compléments donnés ne doit jamais dépasser la quantité de foin. Le foin et l'herbe sont la base de l'alimentation du cheval, disponible à volonté!


- On humidifie le foin en le plongeant au préalable dans de l'eau, 2h avant de le donner, on le passe à la vapeur si l'écurie est équipée. On peut donner de l'enrubanné pour chevaux, nettement moins poussiéreux que le foin. Il existe aussi des bouchons mais encore faut-il avoir le budget qui va avec ;). On proscrit les bottes de foin type round baller.


- Une eau propre toujours disponible quitte à y incorporer, pour le chien ou le chat, un peu de jus de thon (naturel) pour le rendre appétent et l'inciter à boire.



 

L'immunité

Medicaments, vermifuges, antibiotiques, vaccins tuent le microbiote intestinal de votre animal. En sachant que 70% de l'immunité se fait dans l'intestin grace aux " bonnes" bactéries qui le composent, ça donne envie de le maintenir en forme!


Pour se faire:


- On réensemence l'intestin en bonnes bactéries (probiotiques) après chaque vermifuge, traitement vétérinaire et vaccins par l'utilisation de levure de biere "activée" ( et oui, ce n'est pas pareil de donner juste de la levure de bière classique!!!) ou par des EMA ou autres produits naturels de qualité. Attention! le produit doit toujours indiquer les UFC (unité formant colonie) ainsi que le nom des souches utilisées.


- On nourrit ces bactéries avec des prébiotiques pour leur donner envie de se multiplier. On peut donner du psyllium, des graines de chia, une décoction de racine de chicorée, de pissenlit. Tous les aliments autorisés pour nos animaux riches en inuline (polysaccharides)


- des plantes de l'immunité:

echinacée (sauf terrain allergique)

plantain

réglisse

cassis...


- des huiles essentielles:

ravintsara

saro

niaouli


 

Le drainage/ soutien des émonctoires


A la mode depuis quelques années, le drainage est souvent utilisé à tord et à travers. On lit de partout qu'il faut drainer au printemps et à l'automne... je consacrerai un post sur ce sujet assez complexe. Ce qu'il faut retenir, c'est que cette technique déloge les toxines, les remet en circulation et permet de les éliminer par les organes de sortie (foie, intestins, reins, poumon, peau).

On ne draine pas n'importe quel animal avec n'importe quelle plante, n'importe quand!!!

Un drainage peut être dangereux pour votre poilu. On ne voit pas la face cachée de l'iceberg, en se trompant sur l'organe à drainer, on peut affaiblir d'autres organes sans que cela se voit et faire baisser la force vitale de l'animal.


Il existe 2 sortes de drainage. En médecine traditionnelle chinoise, on parle de drainage dispersant ou reconstituant. Nous, les occidentaux, nous parlerons plus de plantes de drainage et de plante de soutien.

Le drainage se fera en fonction du bilan de vitalité de l'animal. Il faut évaluer son équilibre afin d'utiliser le bon produit, la bonne technique (phyto, gemmo, aroma...), la bonne galénique (infusion, décoction, extrait de plantes standardisées, gélules...)


Je vous conseille donc grandement de ne pas jouer au apprenti sorcier et de demander conseil auprès de votre naturopathe animalier ou votre vétérinaire.

Pour cette raison, je n'indiquerai pas de plantes sur ce post. Comme énoncé plus haut, j'y consacrerai un post.


 

L'exercice physique


Pour l'humain,on lui recommande d'aerer les pieces minimum 15mn par jour afin de renouveler l'air et faire de l'exercice. Je ne vais rien vous apprendre, pour nos animaux, c'est la même chose et il faut respecter humidité ambiante comprise entre 30% et 50%.


Nous polluons énormement l'air de nos maisons pour nos animaux:

- les fumées de la cheminée

- le tabac

- l'encens

- la diffusion d'huiles essentielles

- les produits ménagers

- les sprays en tout genre

-...

Pour respirer le grand air, rien de mieux qu'une sortie quotidienne! Elle fera du bien à son moral!!


Attention! Sortie ne veut pas dire ouvrir la porte fenêtre pour aller dans le jardin. l'exercice ne sera pas le même et les bénéfices complètement differents.

Certes, votre mode de vie, votre logement peut poser problème mais il y a toujours une solution.


Si votre chat ne sort pas car vous habitez en ville ou près d'une grande route et que vous avez peur pour lui, opter pour un harnais et ne vous formalisez pas sur ce que les autres peuvent dire.


L'exercice permet aux poumons d'éliminer les déchets gazeux, les acides gras volatils et les glaires. Il permet une meilleure oxygénation des cellules, renforce le coeur et joue sur le mental.


En cas de pathologie respiratoire, voici quelques conseils:

Pour les chevaux

- le sortir le plus possible du box

- aerer le box ou l'écurie chaque jour

- privilegier le copeau (bois-chanvre)

- curer le plus souvent possible pour éviter les dégagements de gaz qui sont irritants pour les voies respiratoires

- limiter les poussières, le pollen et les allergènes

- travailler votre cheval en carrière sur terrain arrosé

- realiser un échauffement progressif avec des phases de récupération


Pour chats et chien

-on évite le surpoids

- on évite les colliers trop serrés, on privilègie les harnais en Y

- on l'emmene se promener loin des zones de pollution

- on évite les sources de stress

-on adapte l'activité à sa pathologie. On y va progressivement. Dans un 1er temps, tenez le en laisse. Nos compagnons jubilent à l'idée de se promener et en cas d'affection respiratoire, il est préférable de faire monter doucement leur fréquence cardiaque. Plus le coeur bat vite plus il y aura une grosse consommation d'oxygène et les poumons auront du mal à suivre.

- faites boire votre animal en balade. une désydratation rend une respiration beaucoup plus difficile! On n'oublie donc pas la bouteille d'eau!


 

La gestion du stress


Le stress a beaucoup de répercussion sur l'organisme de nos loulous. Lors de grand stress, le souffle devient plus court et rapide. Votre animal halete, son coeur s'emballe et il peut avoir du mal à respirer. Pas besoin de mettre une couche supplementaire à ces problèmes respiratoires. Il faut cerner rapidement les sources du stress, d'abord en l'observant et vous pouvez faire appel à ces différentes techniques:


- Communication animale

- radiesthesie

- EFT (technique de libération emotionnelle)

- kinesiologie animale intuitive

- accuponcture

- massage bien-être


Vous pouvez aussi utiliser les plantes


En phyto:

- camomille matricaire

- passiflore

- valériane


En aroma

- en cas de stress et d'anxiété. Une synergie à base ylang ylang- verveine odorante - lavande vraie

- En cas d'anxiété avant une compétition. Une synergie à base d'ylang ylang- lavande vraie- petit grain bigarde- coriandre

- Dans les cas de dépression opter pour la synergie ylang ylang, petit grain bigarde et ravintsara

- Dans une crise respiratoire avec angoisse: ylang ylang, hysope couchée, niaouli, inule odorante (attention pas pour les chats!!!)


Vous pouvez les diffuser ou les utiliser en massage en les diluant dans une huile végétale d'abricot au sommet de la tête, entre les omoplates et sur l'arrière train



Je pense avoir fait le tour de la question. N'oubliez pas de demander l'avis d'un professionnel avant d'utiliser une plante. En effet, il existe de nombreuses contre-indications dû notament à la prise de médicaments. Ne conseillez pas quelque chose à un animal que vous ne connaissez pas, cela peut lui être néfaste!!


Et pour en rajouter une couche, n'oubliez pas que ce post ne remplace en aucun cas l'avis, le diagnostic et le traitement donné par votre vétérinaire

Une affection respiratoire doit être controlé en amont!











9 vues0 commentaire