• Anim'Essence

#Sabot: il en dit long sur l'état de santé du cheval

Dernière mise à jour : 25 janv.



différents aspects d'un sabot

Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi votre cheval avait, parfois, des lignes parallèles horizontales ou verticales? Quelques fissures superficielles ou profondes? Des pieds secs ou pourris, une corne cassante?


Et que faites vous dans ces différents cas? Foncez-vous dans un magasin pour acheter l'onguent qui sauvera les pieds de votre poney?


Aïe!! Un petit topo s'impose! Cherchons plutôt la cause de la cause avant de badigeonner les pieds de votre cheval!


Le saviez-vous?

La structure de la paroi du sabot peut donner des informations sur l'état de l'animal, sur une année environ. La corne saine pousse d'environ 1 cm par mois.

Une surface lisse et brillante est signe de bonne santé!

Parfois, nous pouvons voir apparaitre des lignes horizontales colorées ou boursoufflées. Ces anneaux indiquent une affection de la kératinisation dûe à différents facteurs:

  • une modification de l'alimentation

  • un changement d'activité

  • un changement dans son environnement

  • une erreur de parrage/ ferrage

  • la génétique

Même si tous ces facteurs sont à prendre en compte dans la globalité, l'alimentation est souvent la cause première de l'aspect de la corne. Une croissance saine n'est possible que si le sabot est correctement approvisionné en sang avec une teneur équilibrée en nutriments, minéraux, acides aminés et acides gras qui jouent un rôle important dans l'intégrité structurelle.

Les nutriments essentiels sont:

- acides aminés (cystéine, méthionine)

- acide gras ( omega 6 et 3)

- oligo-éléments (cuivre, calcium, zinc, selenium, manganese)

- vitamines (A, D, B8)

Les déséquilibres entre plusieurs nutriments sont néfastes pour la santé du cheval, c'est pourquoi il faut respecter des ratios et ne pas donner aléatoirement un complément alimentaire.


Les différentes lignes


  • Lignes horizontales blanches ou profondément boursoufflées: ce sont les lignes de fièvre causées par une inflammation (fourbure, colique, changement de régime alimentaire, changement d'environnement)

  • Lignes horizontales, à peine visibles, parallèles sont généralement des anneaux d'herbe causés par une modification brutale de l'alimentation (passage à l'herbe de printemps), d'activité ou une alternance de changement de temps.

  • Lignes horizontales écartées au talon et se rapprochant en pince: ce sont des anneaux fondateurs causés par un defaut d'aplomb, un pied bot...


L'aspect de la corne


  • Sabot qui s'effrite: carence en calcium souvent dû à une alimentation riche en son. Celui-ci contient énormément de phosphore qui peut interferer avec l'absorption de plusieurs minéraux dont le calcium, temps très sec, manque de mouvement.

  • croissance trop lente du sabot et/ou corne molle qui casse: carence en zinc et alimentation pauvre en proteine de qualité

  • Croissance trop rapide: excès de protéines dans la ration

  • Fissures verticales: carence en cuivre

  • Epaisse couche de corne qui se décolle de la paroi: carence en biotine (souvent accompagnée d'autres carences)

  • Corne qui s'effiloche: excès ou carence en vitamine A

  • Corne très dure: excès d'acide aminé (cystéine)

  • Fissuration au niveau de la bande coronaire, desquamation: excès de sélénium pouvant provoquer la perte de la paroi.


Devant ces observations, on comprend l'importance d'une bonne alimentation. Il est donc conseillé de faire un bilan nutritionnel lorsque l'aspect de la corne n'est pas bon. Aujourd'hui, un prélèvement de poils analysé en laboratoire permet de connaitre les carences et excès en nutriments, sans passer par la prise de sang.


Par ailleurs, pallier la qualité de la corne par des huiles, onguents et graisses de toute sorte n'a que très peu d'incidence sur celle-ci. Un sabot en bonne santé ne laisse pénétrer l'humidité qu'à 1mm en profondeur. Seul un pied présentant des fissures laissera passer l'eau. Il n'y a donc aucun intéret de graisser un sabot sain. Qui plus est, les onguent sont des graisses donc ils sont hydrophobes, il ne laisse pas passer l'eau d'ou le non-sens de graisser le pied pour l'hydrater.


En conclusion, Il est essentiel de jouer sur l'alimentation, le parage et surtout le mouvement afin d'activé la circulation sanguine et permettre aux nutriments de faire leur travail sur la qualité du pied de votre cheval.


Demander conseil à un nutritionniste, naturopathe ou vétérinaire pour le choix d'un complément!

12 vues0 commentaire