• Anim'Essence

#Ca gratte! La dermatite estivale


Comme son nom l'indique, la dermite estivale (DERE) apparait surtout aux beaux jours (selon les régions), lorsque le soleil pointe son nez, que les températures remontent et que les petits moucherons (les culicoïdes) font leur apparition.

Les propriétaires sont souvent déconcertés et démunis face à cette pathologie qui provoque d'énormes démangeaisons, parfois jusqu'au sang, et d'un aspect inesthétique.

La lutte contre les insectes est alors la priorité numéro 1 de l'été et les sites vendant les mérites de leurs produits sont très nombreux. Le choix est vaste...


Mais que sait-on de cette dermatose?

Pourquoi certains chevaux y sont sujets et d'autres pas? Pourquoi peut-elle apparaitre un été et s'intensifier au fur et à mesure des années? Que peut faire le naturopathe pour l'atténuer ?

Dans un premier temps, il est important de comprendre cette dermatose et en déterminer la cause. Car savoir que la dermite estivale est une réaction allergique à la salive d'un petit moucheron hématophage, c'est bien, mais comprendre pourquoi ce petit insecte a choisi ce cheval et pas celui d'a coté est plutot interressant dans la mise en place d'un protocole naturopathique.


Les différentes causes:


- Un dysfonctionnement du système immunitaire: mauvaise alimentation, surpoids antibiotique et vermifuge à répétition, hormones (...) affaiblissent le système immunitaire de nos chevaux. Il est donc indispensable de se poser les bonnes questions lors d'affections. Que mange mon cheval? As t-il systématiquement besoin d'être vermifugé? A t-il des sourcis hormonaux? ...


Le système immunitaire d'un animal allergique réagit au quart de tour et est completement dysproportionné par rapport à l'allergène. Les plantes peuvent aider, a condition d'être bien choisies. Attention à ce que vous donnez, il faut proscrire toutes plantes immunostimulantes!! Il faut soutenir l'immunité au quotidien et non le booster car les symptomes peuvent s'agraver.


- Une origine émotionnelle: une séparation traumatisante, un changement de lieu, le decès d'un copain, un surmenage, une pression constante au travail, peuvent induire un stress, entrainant un déreglement du système immunitaire. Un stress chronique declenche la libération de cortysol dans l'organisme, responsable de la perte de protéines cutanées et de l'affaiblissement des petits vaisseaux sanguins. La peau est alors fragilisée et plus sujet aux inflammations.

Il est donc interressant de déterminer les causes du stress et d'envisager des techniques de libération émotionnelle (EFT, fleur de bach...), communication animale


- origine alimentaire: cette pathologie est souvent retrouvé sur les chevaux rustiques type ibériques, shetland, finlandais, merens, ânes... Ce sont des races vivant, à l'origine, avec très peu de nourriture, quelques brins d'herbes pour subsister.

L'alimentation que nous leur donnons est bien trop riche pour ces équidés, elle encrasse leur organisme. Les toxines ne pouvant plus être éliminées par les émonctoires tels que les intestins et les reins, c'est la peau qui prend le relais. Le cheval transpire plus, la peau devient plus grasse et le tout attire les insectes.


De plus, au printemps, nos chevaux passent beaucoup plus de temps au pré, se gavant d'herbes hautement riches en sucre, amidon et fructane. Ces pics de glucides sont plus importants vers 15-16h et moins présent le matin. Ce n'est peut être pas pour rien que la dermite estivale est aussi appelée "démangeaisons sucrées" dans certains pays!!


Les céréales ont aussi une teneur en amidon élevée qui encrasse l'organisme. Leur fermentation rapide dans l'estomac abaisse le pH créant un déséquilibre acido-basique néfaste à la flore intestinale et par conséquent, néfaste aussi pour le système immunitaire.

L'eau doit toujours être disponible afin d'éliminer les déchets organiques de toutes sortes et faire marcher correctement les émonctoires. Une déshydratation affecte directement la peau en l'asséchant et en laissant le passage aux allergènes.


- Un terrain héréditaire: comme vu dans l'alimentation, les chevaux et poneys rustiques, provenant de pays ou l'alimentation est plus rare, sont plus sujet à la dermite estivale. Il est donc important de connaitre l'origine et les croisements de l'animal avant l'acquisition.


- un terrain environnemental: les zones humides sont plus propices à la présence des culicoides. Les hivers froids et la presence de leurs principaux prédateurs (hirondelles, chauve-souris, amphibiens...) permettaient, il y a quelques années, de réguler leur infestation au printemps et leur destruction durant l'hiver. Malheureusement, le réchauffement climatique est à l'origine d' hivers plus doux et certains animaux sont moins présents ce qui permet à ces petits moucherons de se developper de plus en plus, au fil des années.


Il est donc primordial, dans la mesure du possible, d'éloigner les chevaux sensibles des points d'eau.

Leur presence est moins importante en altitude (+ de 800m) et dans les zones venteuses comme les bords de mer.

Le changement de région d'un cheval peut declencher cette affection. (ex: ibérique importé d'Espagne et transporté en région normande)


Ces petits moucherons sont plus présents et plus aggressifs entre 17h et 23h ou tôt le matin car ce sont des insectes de nature crépusculaire. Il est donc conseillé de rentrer les dermateux en fin d'apres-midi pour la nuit, éloigné le plus possible des zones humides et pourquoi pas, installer un rideau moustiquaire à l'entrée du box ou de l'écurie.


Conclusion


Après avoir fait le tour complet des différentes causes pouvant être à l'origine de la dermite estivale de votre cheval, le naturopathe pourra dresser un protocole individualisé pour votre animal, en ayant cours à differentes techniques comme :


- EFT- Fleur de bach

- Micro organismes efficaces ( cf post sur mon site internet: https://www.animessence-naturopathieanimale.com/post/produit-incontournable-les-em )

- La phyto, gemmo, aroma en interne et/ou en externe pour drainer les toxines, soulager les demangeaisons, soutenir le système immunitaire et repousser les moucherons

- Des conseils sur l'alimentation

- L'utilisation de la géobiologie et de la radiesthesie pour determiner l'endroit dans l'écurie le plus adéquat à son confort et remonter son taux vibratoire grace à des soins énergétiques lui permettant de mieux appréhender cette période estivale.



Une fois la dermite installée, il est plus difficile de la canaliser donc la prévention, en amont de cette période difficile, est la clé pour l'amélioration de cette affection cutanée!!



28 vues0 commentaire